Tapis-miroir / installation éphémère // 2006

Tapis-miroir / installation éphémère // 2006

Lieu: Centre historique de Montpellier — Commanditaire: Association Champs Libre, Festival des Architectures Vives — Commande: Mise en valeur des hôtels particuliers, œuvre éphémère (2 mois) — Matériaux: 75 miroirs plexi 15×15 cm + tôle aluminium — Période: 2006

Une porte cochère s’ouvre sur un carré de ciel. Le TAPIS-MIROIR reflète à l’horizontale l’image du ciel qui se trouve à la verticale de la cour. La lumière, les couleurs et mouvements du ciel réfléchis sont projetés vers la rue.

gbrusset-tapis miroir 02

 

Elles s’adressent aux passants, leur signalant l’écrin de la cour par un éclat ou un scintillement, derrière l’ombre du porche.

En pénétrant dans la cour, l’image initiale se décompose en fragments. Selon le déplacement du visiteur, les pans du TAPIS-MIROIR fabriquent des zooms, cadrages, collages avec les éléments d’architecture des cours (corniches, fenêtres, textures, modénatures, appareillages)

gbrusset-tapis miroir 03

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*